Le musée de la Résistance à Limoges

tryplimoges

« D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente », spectacle créé par la compagnie en 2014, a été choisi par le Musée de la Résistance de Limoges pour La nuit Européenne des Musées en mai 2017.

AFFICHE_40X60

2 représentations exceptionnelles dans le magnifique auditorium du musée, le samedi 20 mai 2017, à guichet fermé. Des échanges fructueux après les représentations, avec les spectateurs désireux de rencontrer l’équipe artistique, Philippe Penguy, Agnès Valentin, Jean-Michel Deliers et Denis Zaidman.

Espace CITE gradins (4)

D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente : une production Compagnie Cyclone, avec l’aide des villes de Vitré, Gonesse, de la SPEDIDAM et le soutien de Mme Rachel Jedinak, de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation et du Rectorat de Paris.

Espace CITE interieur 20111014 (2)

Ce spectacle a vu le jour en septembre 2014. Il a été représenté à Lyon, Noisy-le-Grand, Paris (théâtre de Ménilmontant, théâtre de la Reine Blanche), Emerainville, Gonesse, Le Thillay, Limoges, Coulommiers…

Programmateurs qui souhaitez accueillir ce spectacle, vous pouvez consulter la page qui lui est consacrée, et télécharger le dossier en cliquant sur ce lien : D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente

Vitré

Tryptvitré

C’est toujours avec une émotion particulière que la compagnie Cyclone va travailler, créer, rêver dans la jolie cité bretonne. A la suite des liens créés par son directeur artistique au début des années 2000, la compagnie est allée de nombreuses fois y présenter ses spectacles.

Le roi Arthur tout d’abord, en 2003, au théâtre municipal. Pour en savoir plus sur ce spectacle , cliquez sur le lien : Le roi Arthur

Le millénaire de la ville de Vitré, en décembre 2008. Un week-end d’animations de rue ainsi que dans la cour du château, réunissant une vingtaine d’artistes, comédiens, circassiens, musiciens, escrimeurs et cavaliers. Une fois de plus notre concept Un Jour au Moyen-Age était mis en valeur. Une belle occasion à partager avec nos amis de l’association Fortuna. Ce fut également l’occasion de présenter en avant-première notre spectacle Jeune Public Mélisande et le père Noël. Pour en savoir plus sur ce conte de Noël mis en musique et théâtralisé, cliquez sur le lien : Mélisande et le père Noël.

Pour en savoir plus sur nos animations médiévales, cliquez sur le lien : Un jour au Moyen-Age

Résidence de création pour toute l’équipe de Macbeth en juillet 2012, avant de revenir présenter ce spectacle en décembre de la même année au Centre Culturel Jacques Duhamel.

Macbeth vitré anne
(c)2012. Stefania Iemmi.

Résidence de création également en juillet 2014 pour la création de notre spectacle théâtral et musical sur les deux Guerres Mondiales : D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente

_SIE6048
(c) 2015. Stefania Iemmi.

 

Les Nocturnes : le Département des Deux Guerres Mondiales.

trypnoct2gm
Crédit photos : Stefania Iemmi 2011

Joutes verbales, joutes musicales – Le Département des Deux Guerres Mondiales. Conception et mise en espace : Philippe Penguy. Montage des textes : Agnès Valentin. Mise en musique : Denis Zaidman et Jean-Michel Deliers. Production compagnie Cyclone 2011.

Distribution : Agnès Valentin (jeu, chant), Philippe Penguy (jeu, chant), Jean-Michel Deliers (chant, chalumeau, tambour, harmonica), Denis Zaidman (chant, accordéon diatonique).

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

Le vingtième siècle a vu la France traverser deux conflits majeurs, la première et la seconde guerre mondiale. Chaque famille a eu au moins un membre emporté dans les tranchées de la guerre 14-18 et, encore plus proche de nous, la guerre de 39-45 alimente les souvenirs de nos parents et de nos grands-parents.

Lettres de poilus, écrits de Guillaume Apollinaire, sources utilisées par les historiens Stéphane Audoin-Rouzeau et Annette Becker pour leur ouvrage « La Grande Guerre 1914-1918 », presse écrite et images d’archives sont autant d’éléments propres à composer un itinéraire pour accompagner le visiteur dans la première partie du département.

Nous pouvons également songer à une mise en abime des écrits pacifistes de Jean Giono et de ceux des Présidents du Conseil Viviani ou Clémenceau exposant leur vision stratégique du conflit, comme nous pouvons nous appuyer sur les réflexions de Paul Valéry, les romans de Roland Dorgelès ou Henri Barbusse, qui ont connu un immense succès à leur sortie.

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

Mémoires de Charles de Gaulle, écrits de Paul Eluard (particulièrement son recueil intitulé, « Au rendez-vous allemand » qui met en regard la France qui résiste et celle qui collabore), d’André Malraux, de Germaine Tillon, de Geneviève de Gaulle-Antonioz ou de Lucie Aubrac, images d’archives bien sûr, nous aident également à comprendre les enjeux et le déclenchement de la deuxième Guerre Mondiale, et à proposer une vision du passé qui aide à comprendre le présent.

Il n’est pas possible d’évoquer cette période sans parler de la Résistance, celle de la France Libre, celle aussi de l’intérieur. Nous pourrions ainsi proposer un extrait de l’éditorial de « Résistance » (signé par Jean Cassou, Claude Aveline et Boris Vildé) du 15 décembre 1940, les rapports de Jean Moulin sur la résistance intérieure (cf rapport du 4 juin 1943). Evoquer le rôle de la B.B.C, avec bien sûr l’appel du 18 juin, et le rôle des nouveaux médias dans la propagande.

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

A la suite de ce programme est né le spectacle théâtral et musical D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente, qui est toujours en tournée.

Les Nocturnes : le Département Moderne du Musée de l’Armée.

trypdepmorderne
Crédit photos : Stefania Iemmi 2011

Joutes verbales, joutes musicales – Le Département Moderne. Conception et mise en espace : Philippe Penguy. Montage des textes : Agnès Valentin. Mise en musique : Denis Zaidman et Jean-Michel Deliers. Production compagnie Cyclone 2011.

Distribution : Agnès Valentin (jeu), Philippe Penguy (jeu, chant), Jean-Michel Deliers (chant, vielle à roue, tambour de basque), Denis Zaidman (chant, flûte traversière, fifre).

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

Les grandes figures du Département Moderne sont bien sûr Napoléon 1er, mais aussi Louis XIV et Napoléon III.

Les auteurs auxquels nous pouvons emprunter sous le règne de Louis XIV sont légion. Outre le fait qu’il peut être opportun de rappeler que Louis XIV est le bâtisseur des Invalides, Molière, Corneille, D’Artagnan, Voltaire ou Madame de Sévigné nous ont laissé des éloges, des témoignages et des écrits de toutes sortes traitant des multiples aspects du règne du « Roi-Soleil ».

En ce qui concerne la période révolutionnaire, nous pouvons nous appuyer sur le souvenir laissé dans la mémoire collective par les batailles de Valmy ou de Jemmapes racontées par Michelet, les mémoires de Madame Roland, les écrits d’Olympe de Gouges, de Robespierre et l’empreinte de Hoche.

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

Pour Napoléon 1er, nous pouvons commencer par le général de la Révolution Française, puis enchainer par le Premier Consul et le Premier Empire. Après avoir travaillé sur le sujet, nous nous apercevons que nous pouvons mettre en avant l’amoureux des textes de Corneille ou de Molière, ainsi que l’empereur qui ne dédaignait pas donner quelques conseils et discuter Théâtre avec Talma, le plus grand acteur de son temps :

«  Vous fatiguez trop vos bras ; les chefs d’empire sont moins prodigues de mouvements ; ils savent qu’un geste est un ordre, qu’un regard est la mort : dès lors ils ménagent le geste et le regard. »

Enfin, pour terminer le parcours, nous avons choisi d’envisager des emprunts à la poésie de Mérimée, de Flaubert, de Baudelaire ou de Victor Hugo, choisir la révolution de 1830 ou celle de 1848, évoquer l’expansion du Second Empire, les débuts de la Colonisation, la construction du canal de Suez, la guerre de Crimée et celle de 1870.

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

Département moderne (10 mai, 20 septembre), extraits proposés

« Le ministre flambé »,  Mazarinade de Cyrano de Bergerac, « L’éloge funèbre de Condé » de Bossuet,  « Lettres » de Madame de Sévigné, « La renommée aux muses » de Racine, « Sur la prise de Mastric » de Corneille, chanson « Auprès de ma blonde ».

« De l’esprit des lois » de Montesquieu, article  « Autorité politique » de Diderot dans « L’Encyclopédie », « Le Mariage de Figaro » de Beaumarchais, chanson : « Les Droits de l’Homme », « La bataille de Valmy », extrait de « L’histoire de la Révolution française » de Jules Michelet, « Décret de levée en masse du peuple français, 23 août 1793 », « Mémoires particuliers de Madame Roland ».

« Le médecin de campagne » de Balzac, « Proclamation à l’armée d’Italie », 1797, Bonaparte, propos tenus par Bonaparte en 1797, « Cinna » de Corneille (saynète entre Talma et mademoiselle George), deux scènes extraites de « L’Aiglon » d’Edmond Rostand, chanson satirique, « La berceuse du Roi de Rome », « L’expiation » de Victor Hugo.

« Discours de Bordeaux » de Napoléon III, récit de la guerre de Crimée, lettre de napoléon III à Mac-Mahon sur l’Algérie, extrait d’une caricature de « La République coloniale », « Rages de César » de Rimbaud.

NOCTURNES AU MUSEE DE L ARME

 

Les Nocturnes : le Département Ancien du Musée de l’Armée.

trypdepancien
Crédit photos : Stefania Iemmi 2011

Joutes verbales, joutes musicales – Le Département Ancien. Conception et mise en espace : Philippe Penguy. Montage des textes : Agnès Valentin. Mise en musique : Denis Zaidman et Jean-Michel Deliers. Production compagnie Cyclone 2011.

Distribution : Agnès Valentin (jeu), Philippe Penguy (jeu, chant), Jean-Michel Deliers (chant, tambour de basque, cornemuse, vielle à roue, chalumeau), Denis Zaidman (chant, chalumeau, fifre).

_sie1537

Songeant qu’il serait bon d’aborder le Moyen-Âge par le biais du roman de chevalerie en nous référant à Chrétien de Troyes, Marie de France ou Wolfram Von Eschenbach, nous sommes partis de ces sources littéraires, sources que nous avons déjà exploitées par le passé et nous pouvons fort bien imaginer un travail autour d’un chevalier emblématique ou anonyme, ou encore d’un témoin discret de la chose militaire.

Shakespeare, Voltaire ou encore Brecht ont tous les trois, pour le théâtre, traité de la guerre de Cent ans au travers du personnage de Jeanne d’Arc. Cette piste peut également être explorée pour traiter de la fin du Moyen-Âge, et nous avons finalement opté pour un extrait du Procès de Jeanne d’Arc de Bertolt Brecht.

_sie1120     _sie1461

François 1er, dont l’armure est exposée au sein du département ancien, nous paraît également un sujet de choix, tant par l’ampleur et la longueur de son règne que parce qu’il illustre à lui seul la Renaissance en France.

Enfin Henri IV, qui inspira en son temps Legouvé (« La mort d’Henri IV ») est, tant par sa vie que par les soubresauts de son époque, un personnage qu’il est tentant d’imaginer dialoguant avec l’une de ses nombreuses maîtresses ou l’un de ses ministres.

_sie1087

Département ancien (3 et 31 mai, 27 septembre), extraits proposés

« Bien me plaît le temps de Pâques » de Bertrand de Born, « Le chevalier à la Charrette » de Chrétien de Troyes, portrait de François Ier par Brantôme, récit de la bataille de Marignan, « Commentaires » de Blaise de Monluc,  « De la convalescence du roi » de Clément Marot, extrait des « Tragiques » d’Agrippa d’Aubigné, saynète à partir d’extraits des « Mémoires » de Marguerite de Valois, « L’Edit de Nantes », chanson : « Richelieu dans les enfers… », « L’épée », « Les conquérants » de José Maria de Hérédia, « Les fantômes de fer » de Théophile Gautier, « Le procès de Jeanne d’Arc » de Bertolt Brecht.

_sie1326

 

Les Nocturnes du Musée de l’Armée

trypnocturnes
Crédit photos : Stefania Iemmi 2011

En 2011, la compagnie Cyclone est sollicitée par le Musée de l’Armée, qui la charge de mettre en scène des spectacles déambulatoires utilisant son savoir-faire en matière de visites théâtralisées. Accompagnés des musiciens Denis Zaidman et Jean-Michel Deliers, Agnès Valentin et Philippe Penguy interpréteront ainsi différents personnages, traversant les époques et utilisant au mieux les différents espaces muséaux qui leur sont confiés.

Baptisées Joutes verbales, Joutes musicales, trois formes théâtralisées et mises en musiques sont alors représentées de mai à septembre 2011.

affiche-nocturnes-def

 

Parc des Capucins

trypcoul

Niché au coeur de la ville de Coulommiers, le Parc des Capucins accueille les visiteurs venus chercher calme et détente dans cet océan de verdure.

Cependant durant une longue période, des animations se sont déroulées tous les deux ans dans ce lieu bucolique afin de célébrer, de manière festive et conviviale, la mémoire de la duchesse de Longueville, et son château à présent disparu. A deux reprises, la compagnie Cyclone accompagnée de l’U.S.I Escrime et de l’association Fortuna ont animé ce lieu emblématique de la ville.

En 2012 tout d’abord, avec une reprise de notre spectacle : « Les mousquetaires 1643 »

duchesse_longueville-119

duchesse_longueville-74

duchesse_longueville-41

duchesse_longueville-59 duchesse_longueville-62

En 2014 ensuite, avec une fantaisie temporelle et le choc entre les troupes de la Duchesse de Longueville, traversant les époques, et celles de sa rivale du temps passé :

phot1

phot2

Ce spectacle sera repris quelque temps plus tard à l’occasion du Gala 2014 de L’USI Escrime. Voir la bande-annonce : Bande annonce gala 2015