Journées du Connétable

tryprenaissance

7 et 8 octobre 2017 : Sur un week-end, à l’occasion des 40 ans du Musée National de la Renaissance, situé au château d’Ecouen, La compagnie Cyclone a investi la cour pour y restituer l’ambiance d’une salle d’Armes au XVIème siècle. Sous la conduite d’un Maître d’Armes et de prévôts, on y apprit à tirer à l’épée et au poignard, au bâton à 2 bouts, qui sert d’arme d’entrainement pour la hallebarde.

Phot 3

Phot 6

Notre ambition est de travailler d’après les traités d’escrime de l’époque, en abordant cette transition subtile entre les armes héritées du Moyen-âge et l’escrime qui se met en place progressivement sous l’influence italienne.

leçon 16ème siècle

Nous nous appuyons entre autres sur les traités de Marrozzo (Bologne, 1536. On y voit en bonne place l’étude du poignard, celle de l’épée à deux mains et de l’escrime à deux armes) et d’Henry de Sainct-Didier, premier traité d’escrime en français datant de 1573 et traitant de l’épée seule.

Phot1

Le connétable Henry de Montmorency, l’époque du roi Henri II, marquent bien cette charnière qui intervient dans le monde des Armes au milieu du 16ème siècle. Cette salle d’Armes à ciel ouvert, mais qui peut tout autant se dérouler en intérieur, nous permet d’avoir une approche pédagogique vis-à-vis du public. Dans ce cadre, nous pouvons par exemple nous pencher sur le duel fameux Jarnac/La Chataigneraie, autorisé par Henri II au début de son règne.

Phot 5

Maître d’Armes : Philippe Penguy. Avec le concours de l’U.S.I. Escrime et de l’association Fortuna. Costumes Marie-Hélène Repetto.

affiche déf