D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente

guerre
Photos du spectacle : Stefania Iemmi 2015

Ce spectacle, créé en 2014, a été choisi pour les Journées du Patrimoine en 2014 au C.H.R.D à Lyon, pour la Nuit des Musées 2017 au Musée de la Résistance de Limoges, ainsi que pour la célébration du 11 novembre 2017 à Vigneux-sur-Seine.

Programmateurs, vous pouvez télécharger le dossier du spectacle ici : Dossier, d’une guerre l’autre version 2017

Voir la page Facebook consacrée au spectacle : Page « D’une guerre l’autre… »

Prochaine date : mardi 28 novembre 2017 à 15H00 à la maison intergénérationnelle Daniel Dabit de Gonesse.

AFFICHE maison inter nov

Après une programmation au théâtre de Ménilmontant en 2014, au théâtre de la Reine Blanche en 2015, au théâtre Clavel en 2016, des représentations à Lyon et en région parisienne, la compagnie reprend ce spectacle théâtral et musical en 2017 pour les villes de Gonesse, Limoges, Coulommiers et Vigneux-sur-Seine.

AFFICHE_40X60
D’une guerre l’autre au musée de la Résistance de Limoges, le 20 mai 2017

Mise en scène : Philippe Penguy. Textes réunis par Agnès Valentin. Création musicale Jean-Michel Deliers (Saxophone soprano, tambour, harmonica) et Denis Zaidman (accordéon diatonique). Création lumière : Vincent Tudoce.

_sie6087

Outre les représentations que nous pouvons effectuer dans le cadre de votre programmation, ce spectacle convient également pour des représentations pour le public scolaire des classes de 3ème et des classes de lycée. Nous sommes d’ailleurs en train de travailler dans ce sens avec la ville de Gonesse dans le cadre d’un Contrat Urbain de Cohésion Sociale après avoir déjà travaillé avec des collèges et lycées de Paris et de banlieue. A cet effet, des pages pédagogiques sont incluses dans notre dossier.

Ecrits, chansons, poèmes. Une matière foisonnante pour un spectacle fort sur les deux grands conflits du XXème siècle.

Avec humour et gravité, comédiens et musiciens vous entrainent dans la traversée pleine d’émotions d’une période exceptionnelle de l’Histoire, où le désespoir côtoie l’urgence de vivre, la peur le dépassement de soi, révélant ses traîtres et ses héros.
Un spectacle théâtral et musical où jeunes et moins jeunes se retrouvent autour d’une mémoire récente, familiale, provoquant débats, émotions, rires parfois.
Textes et chansons restent d’une portée saisissante et continuent d’interroger notre monde.

_sie6691

Revue de presse :

-Chronique de Robert Bonnardot sur sorties-a-paris.over-blog.fr et TV5

Une belle production, proposée par la Compagnie Cyclone. Il y a plein de trouvailles, c’est une riche idée, bien réalisée. Philippe PENGUY, a fait une excellente Mise en Scène, d’une précision horlogère.

-D’UNE GUERRE L’AUTRE, des paroles de Français dans la tourmente des deux guerres mondiales

Alors que la République se demande comment fédérer ses citoyens, ce spectacle fait entendre aux sons du saxophone et de l’accordéon des paroles, poèmes, chansons, courriers ou articles de journaux de Français dans la tourmente des deux guerres mondiales. Ecrivains célèbres ou citoyens inconnus, tous racontent et témoignent de la violence et de l’horreur du conflit. Apollinaire, Céline, Daudet, Eluard, et les autres, anonymes, témoins ou victimes.

Agnès Santi, La Terrasse

_SIE6452

À partir d’écrits de témoins de leur époque, célèbres mais aussi anonymes, tous également pris dans la tourmente D’une guerre l’autre, la Compagnie Cyclone réussit la gageure d’intéresser, d’émouvoir et d’assurer le devoir de mémoire d’un « plus jamais ça »…

 – Jean-Yves Bertrand, Revue-spectacles.com

 -D’une guerre l’autre, spectacle théâtral et musical, entre tourments et notes…

Vu ce 11 février au théâtre de la Reine Blanche, magnifique spectacle ‘D’une guerre l’autre’. Une troupe de comédiens parle des guerres 14-18, 39-45, entre colère et éclats de rires, espoirs et chansons, un spectacle inclassable de qualité sur l’urgence de vivre et le combat pour la dignité. Avec Philippe Penguy, Agnès Valentin, Jean-Michel Deliers, Denis Zaidman, sur une mise en scène de Philippe Penguy. A voir…

Jann Halexander  http://neigesdubresil.canalblog.com/

_SIE6069

Note d’intention

Conçue au départ pour les « Nocturnes du Musée de l’Armée », à l’Hôtel National des Invalides, sous la forme d’un parcours-spectacle, cette proposition littéraire, musicale et théâtrale est à présent disponible dans une version qui peut s’adapter à une présentation dans une médiathèque, un mémorial, un théâtre ou un musée.

Au delà de l’intérêt historique, nous souhaitons également mettre l’accent sur la dimension littéraire et artistique de ce programme. En effet, les auteurs les plus prestigieux, de Guillaume Apollinaire à Louis-Ferdinand Céline, d’Alphonse Daudet à Paul Eluard, sont convoqués à l’heure d’écrire une histoire des deux guerres mondiales. Témoins de leur époque, parfois engagés sur les champs de bataille, ils donnèrent à leurs récits une dimension poétique et dramatique absolument bouleversante. Pour autant, nous n’avons pas oublié les anonymes, les sans-grades, témoins et souffre-douleurs de ces années noires. Leurs écrits font naître chez ceux qui les écoutent une émotion et une empathie palpables. Nous interrogeant sur la force de ces textes, nous constatons que ces époques sont encore proches de nous, qu’ elles font partie non seulement de la mémoire collective de tous, mais aussi de la mémoire familiale de chacun. Il n’est pas si loin, il est encore présent, ce moment où une mère, une grand-tante évoquent l’exode et les tickets de rationnement, le frère parti au front, les voisins arrêtés par la Gestapo.

_sie6251

Et c’est ce passé si proche et si lointain, à l’heure de la révolution numérique, qui fait que les jeunes générations sont touchées par ces écrits, que les débats autour de ces périodes sont encore si passionnés. Les deux guerres mondiales ont façonné notre monde, les soubresauts économiques et boursiers de l’entre-deux-guerres font écho à nos propres incertitudes quant à la finance mondiale, le spectre du pouvoir totalitaire ressurgit à chaque élection majeure, que ce soit dans notre pays ou bien sur le plan mondial.

Et puis il y a les discours. Ceux des hommes politiques. Là en revanche, s’inscrivent la netteté d’une opinion, la force d’un engagement, ou bien le renoncement aux idéaux et l’aliénation de la liberté. Et c’est ainsi que reviennent les fantômes de Clémenceau, de Churchill, celui de de Gaulle mais aussi de Pétain. Nous avons voulu une forme parfois grave, mais également ludique, nous apercevant que l’humour et la grâce d’une chanson font souvent passer au premier plan des idées simples telles que la résistance à l’oppression et la dénonciation des pouvoirs abusifs, et que lorsque la liberté revient ou que la guerre se termine, la joie éclate dans les cœurs et se répand à la vitesse de l’éclair.

_sie6145

_SIE6754

Affiche pour la création au théâtre de Ménilmontant :

AFFICHE CIE CYCLONE


4 réflexions sur “D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente

  1. Ping: Vitré

Les commentaires sont fermés.