Marie-Hélène Repetto

MH Repetto
Marie-Hélène Repetto – Costumière

Elle a appris à coudre, broder et crocheter dès 7 ans et cousait à la machine à 10 ans. Elle a toujours aimé dessiner et donner vie à son « imaginaire textile ».

Toucher les matières, mélanger les textures, donner du volume, ennoblir les textiles la passionne.

A l’issue de ses études aux Beaux-Arts de Marseille (1981-1986) et plusieurs  stages à l’Opéra de Marseille et de Nice, ainsi qu’au Théâtre National de Marseille, en tant qu’artiste plasticienne, elle se spécialise dans le costume de scène et les accessoires dans divers ateliers dont celui de Geneviève  Sevin.

En 1986, elle est engagée au TNM la Criée comme accessoiriste et habilleuse (Question de Géographie-Maréchal, Marina Vlady/Thierry Fortineau,  La femme du boulanger– Savary, Capitaine Fracasse-Maréchal). Elle rencontre le costumier Patrice Cauchetier, créateur des costumes du Capitaine Fracasse et a la chance de rencontrer, en 1988, Josef Svoboda, scénographe de la Tétralogie de Wagner aux Chorégies d’Orange. Tous deux  l’encouragent à continuer dans son travail de costumière. Parallèlement à son travail au TNM, elle est assistante costumière sur  le Songe d’une nuit  d’été  de Shakespeare par  la Cie Temporalia joué au Château d’If  en 1987.

Lorsqu’en 1987, Jacques Angéniol (décorateur de Marcel Maréchal) lui confie la création des costumes d’Un Tramway nommé Désir par la Cie Blaguebolle au Théâtre de la Minoterie, elle peut affirmer son style, à la fois contemporain et poétique. Elle sera également en 1988, habilleuse sur les spectacles de danse de Maguy Marin ou Prejlocaj.

En 1989, elle monte à Paris où elle  travaille comme artiste plasticienne et costumière.  Elle est engagée par Jean de Mouy, directeur de  la maison Patou pour son travail de dessin-collage. Elle admire les premiers collages de Christian Lacroix et son travail pour le théâtre ou l’opéra. Elle réalise également pour la maison Van Cleef et Arpel, des dessins -collages sur le thème de la danse.

Parallèlement, elle réalise des costumes originaux sur commandes.

Depuis 2009, elle réalise des costumes historiques XVIème, XVIIème et XVIIIème pour des escrimeurs de spectacle et la Cie Cyclone: Nuit des Musées et journées du Patrimoine Invalides-Muséoparc d’Alésia. Elle travaille régulièrement  à l’habillage, la réalisation et la restauration de costumes sur des événements historiques à Fontainebleau ou Compiègne pour la Cie Acta Fabula.

En 2011, Philippe Penguy de la Cie Cyclone  lui confie la création des costumes de son Macbeth de Shakespeare (création en sept. 2012). Depuis, elle travaille régulièrement sur les créations de la Cie Cyclone : Mélisande et le Père Noel, D’une guerre  l’autre, paroles de Français dans la tourmente.

A partir de 2015, le metteur en scène et clown Fred Robbe du Théâtre du Faune, fait appel à elle pour  travailler sur des pièces de costumes du spectacle  Le titre est dans le coffre  (Festival d’Avignon-2015-2016-2017) et sur  des accessoires vestimentaires pour  le Cabaret des OFFF.

En 2016, elle dessine et réalise les costumes des 4 comédiens de  La Née Lumière  de Didier Boulle et Anne Rougée pour la Comédie des Ondes. En 2016, elle crée les costumes du Chevalier d’Eon pour le spectacle  Le Chevalier St Georges  de Rémy Jules pour la  danseuse baroque Elyse Pasquier. Il s’agira d’une évocation du XVIIIème siècle au travers de la danse baroque. Récemment, en mars 2017, elle réalise les costumes du spectacle Julie de Maupin, de Quartier Lyrique et Fortuna mêlant musique, théâtre et escrime. La Création a lieu  le 8 mars 2017.

Elle travaille actuellement, sur le nouveau spectacle des clowns du OFFF sur le thème des Mousquetaires. Elle fait également des recherches pour la réalisation de costumes historiques XVIème, pour une présentation  d’escrime d’époque avec la compagnie Cyclone au Musée National de la Renaissance à Ecouen.