Agnès Valentin

PRESSE BOOK AGNES VALENTIN
Agnès Valentin – Comédienne

Après avoir obtenu un premier prix d’art dramatique au Conservatoire National de région de Metz, elle a complété sa formation auprès de Stanislas Nordey, Philippe Ferran, Jean-Paul Denizon, Joël Pommerat et Alain Gautré. Elle a récemment participé à un travail de recherche sur le Théâtre de Sénèque sous la direction de Claude Degliame (Cie Jean-Michel Rabeux).

Depuis 2003, elle travaille régulièrement avec la Compagnie Cyclone en collaboration avec Philippe Penguy : actuellement elle joue Louise, elle est folle de Leslie Kaplan et D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente, spectacle théâtral et musical autour des deux guerres mondiales, dont elle a réuni les textes. Sa passion pour les mots l’a amenée à réaliser le montage de textes pour d’autres spectacles de la compagnie, dans lesquels elle a joué : Femmes de légende (création pour La Journée de la femme), Joutes verbales, joutes musicales, parcours théâtraux et musicaux proposés pour Les Nocturnes du Musée de l’Armée, Le salon littéraire de Madame Récamier. Elle a aussi interprété Lady Macbeth dans Macbeth de Shakespeare, Juliette dans Noce à la villa de Philippe Penguy, la boulangère dans Du pain citoyen, spectacle créé à partir d’ateliers d’écriture menés sur la ville de Gonesse, Perrenelle dans  Les petites morts de Nicolas Flamel de Mathias Colnos et Véronique Langeley (création contemporaine). En outre, elle a participé à deux créations Jeune public de la compagnie Cyclone : Mélisande et le Père Noël conte écrit par Philippe Penguy et Shéhérazade l’enchanteresse, spectacle qu’elle a écrit, d’après Les Mille et Une Nuits.

Elle a aussi travaillé avec Julien Gaillard (Cie Oblio-di-Me ) autour de Penthésilée, motif d’après Kleist, avec Violaine Chavanne (Cie Tant pis pour la glycine ) dans La Force de l’habitude de Thomas Bernhard (rôle du clown) et Italienne avec orchestre de Jean-François Sivadier (rôle de la diva), ainsi qu’avec Thierry Degré (Cie Kheops) dans Les Femmes savantes de Molière (rôle de Philaminte) et Martine Laisné (Cie Arcadie) dans L’Epreuve de Marivaux (rôle de Madame Argante).

Elle tourne pour la télévision et le cinéma (Les Femmes du 6ème étage de Philippe Le Guay), joue également dans de nombreux court-métrages (récemment, Les deux couleurs d’Ortance de Malec Démiaro et La belle gueule de Thierry Sausse) et participe à des lectures mises en espace (bientôt Petites histoires de la folie ordinaire de Petr Zelenka au Théâtre 14 sous la direction de Jessica Rivière, Cie Boréale).

Enfin, elle nourrit un intérêt particulier pour l’écriture, ce qui l’a amenée à faire des stages avec les auteurs Stéphane Jaubertie, Pascal Rambert et Christophe Fiat notamment. Elle vient d’écrire deux scénarios, Au creux du souvenir, Rêve de foot  et un texte théâtral à l’attention du Jeune public, Ariane ou les tribulations d’une petite fille.

En outre, elle anime des ateliers et des stages de théâtre et d’écriture auprès d’enfants (autour du conte notamment), d’adolescents et d’adultes. Dans le cadre de la Cie Cyclone, elle a mené en 2016 un projet d’écriture et de jeu, soutenu par la ville de Gonesse et le Ministère de la Politique de la ville, avec des Gonessiens autour de la thématique Histoires de vêtements, histoires de vie. En 2017, elle met en scène Le chant de la liberté, travail sur le sexisme réalisé avec des habitantes du quartier de la Fauconnière à Gonesse et joué le 8 mars à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes.


Une réflexion sur “Agnès Valentin

Les commentaires sont fermés.