Jessica Rivière

jessica rivie_re
Jessica Rivière, comédienne

En même temps que des études littéraires (licence en lettres modernes), elle débute sa formation théâtrale au Cours Simon (David Sztulman) puis Aux Ateliers du Sudden (Raymond Acquaviva). Elle parfait son enseignement auprès de Claude Degliame, Jean Michel Rabeux, Frédéric Sonntag et Benoît Lambert. Artiste pluridisciplinaire, elle se forme en tant que danseuse Modern Jazz et contemporaine, au trapéze à l’Académie Fratellini, aux masques et à la Commedia Dell Arte avec le Théâtre du Hibou et au théâtre d’objets ainsi que des marionnettes avec la Cie Immedia TMT.

En tant que comédienne elle joue dans Le Songe d’une Nuit d’été de Shakespeare mes Raymond Acquaviva, Séance de Nuit de Georges Feydeau mise en scène Annabelle Guilhem, Anouilh dans tous ses états mis en scène par Thierry Harcourt, Un fil à la patte de Georges Feydeau et La patrouille des femmes mise en scène Isabelle Starkier, Des âmes sur le béton des villes de Jean Pierre Siméon mis en scène par Rémi Prin, Wikileaks: the papers mis en scène par Franck Lebovici, Les Canailles; un mariage orthopédique de Lucas Olmedo, Vidocq et les diablesses des Batignolles et Aimez vous les uns les autres de Rodolphe Trouilleux mis en scène par Jean Grimaud et dans Paris les yeux fermés avec la Cie In Situ.

Elle assiste Isabelle Starkier dans la création Résister, c’est exister avec François Bourcier et signe sa première mise en espace Ulysse contre-attaque ou le chant X de l’Odyssée raconté à deux voix au Festival d’Aurillac 2012 avec La Compagnie Par Has’Arts puis fonde La Compagnie Boréale en 2014 avec laquelle elle met en scène Petites histoires de la folie ordinaire de Petr Zelenka et Blanche Neige qu’elle co-écrit, co-met en scène et interprète avec Marion Champenois. Elle donne également des ateliers pour enfants et adolescents.

A la télévision, elle joue pour la série chinoise Fleurs et Brumes de Ding Yang Guo. Au cinéma, elle apparait aux côtés du collectif costaricain La Media Docena dans Maikol Yordan de viaje perdido de Miguel Gomez.